Bordeaux : les anciens salariés d'Orion devant les Prud'hommes

Pixabay
16 mai 2018
Par Florence Jaillet
C’est aujourd’hui que le dossier des anciens salariés de l’usine Orion d’Ambès est examiné devant le tribunal des Prudhommes de Bordeaux.

Une trentaine de salariés s'est rassemblée ce matin devant le Palais de justice de Bordeaux. "Orion licenciements boursiers", voilà ce qu'on pouvait lire sur leur banderole dès 8h30 du matin. Ils étaient accompagnés du maire d'Ambès, Kevin Subrenat.

Les manifestants contestent le motif économique de leurs licenciements, au regard des 40 millions de dividendes versées l’an dernier par le groupe. Le jugement devrait être rendu d’ici 3 semaines, au terme de l'étude du dossier.

L'usine avait fermé en décembre 2016.