Bordeaux Métropole s’engage pour faire baisser les prix de l'immobilier

Pixabay
15 mai 2018
Par Laure Deville
Les acteurs fonciers et immobiliers se sont réunis pour maîtriser l'inflation d'ici trois ans.

L’attractivité de Bordeaux et de sa Métropole n’est plus à prouver. Les entreprises s’y installent sans compter les étudiants. La contrepartie est les prix de l’immobilier qui depuis deux ans s’emballent. « On ne peut pas assister indifférent sans rien faire », selon Alain Juppé maire de Bordeaux et président de Bordeaux Métropole. 

De longues discussions ont été menées avec les promoteurs immobiliers, mais aussi les bailleurs sociaux pour trouver une solution à cette flambée des prix.L’un des premiers points sera de modifier la valeur du foncier. Jacques Mangon est vice président de Bordeaux Métropole.

Écouter le podcast

Le but est de revenir à un prix au m2 acceptable, 3850 euros le m2 contre 4350 aujourd’hui. Cela prendra du temps, mais permettra à des familles d’avoir accès à la propriété sur la Métropole Bordelaise.

Écouter le podcast

Le travail s’annonce encore compliqué. Tous les acteurs vont devoir jouer le jeu et si ce n’est pas le cas  un gendarme a été nommé, l’EPF (Etablissement Public Foncier Nouvelle Aquitaine). Tous les mois, les opérations sur la Métropole seront analysées afin de s’assurer qu’elles respectent les engagements pris, faute de quoi Bordeaux Métropole n’exclut pas de préempter des terrains.

Écouter le podcast