Couple : quelle est la ville française où on est le plus infidèle ?

08 août 2017
Par Aurélie Amcn
Une récente étude dévoile la ville où on a le plus de chances d'être trompé(e). Roulement de tambour...

En termes d'adultère, toutes les villes de France ne sont pas égales. La tentation se fait peut-être bien plus ressentir dans les grandes villes, plutôt que dans les villes où la population est moindre. Dans les grandes métropoles, les bars, les restaurants, les boîtes de nuits, les universités, les open-spaces au boulot, les transports, etc. sont autant de lieux où faire la connaissance de nouvelles personnes. Et même si rien ne vous force vraiment à tromper votre partenaire, il est parfois difficile de refuser des avances.

Ainsi, une étude menée par l'IFOP (Institut Français d'Opinion Publique) dévoile la ville française où on a le plus de risques d'être trompé(e) par son partenaire. Roulement de tambours… Tadam : il s'agit de Paris (qui est aussi la ville où il y aurait le plus de célibataires !). L'IFOP précise également que les Parisiens ont une liberté sexuelle beaucoup plus développée que dans le reste de l'Hexagone. Ceci explique donc (peut-être) cela... 

65 % des Parisiens déclarent avoir déjà embrassé une autre femme que leur compagne officielle, tandis que les femmes sont quant à elles 49 % à avoir fait valsé leur langue avec un autre homme. On apprend également que sur 2 000 Parisiens interrogés, 58 % des hommes en couple avouent avoir déjà eu des relations sexuelles avec une autre personne que leur partenaire. Cela représente 10 % de la moyenne sur le territoire français. À l'inverse, seulement 36 % des Parisiennes affirment avoir déjà été infidèles envers leur compagnon, soit 5 % de la moyenne nationale.

Des chiffres qui viennent confirmer une première étude menée par le site spécialisé dans les rencontres adultères, GLEEDEN. Dans ce rapport du ‘'premier site de rencontres extra-conjugales pensé par des femmes'', on découvre que les réservations sont les plus fréquentes à Paris (18,2 %), juste devant Lille (16,1 %) et Bordeaux (16,1 %). Comme quoi, dans les grandes villes, la tentation est vraiment plus forte.