L'Equipe du Matin Wit FM

Être célibataire à 30 ans: c’est tendance !

09 janvier 2018 à 06h50 Par Caroline Piveteau
Crédit photo : pexels

Bien souvent, passé la trentaine, la pression pour se mettre en couple et fonder une famille est très forte... Pourtant, être célibataire à trente ans serait devenu tendance.

En matière de couple, les pressions sociales ont diminué depuis quelques années. Peu importe l’âge, le célibat n’est plus considéré comme quelque chose de grave. Il est d’ailleurs facile de le constater avec certains films et certaines séries dans lesquelles les héros sont heureux et épanouis en étant célibataires.

Selon une étude menée par le site de rencontre eDarling, 80% des personnes sondées voient le célibat comme une chance. Les chercheurs expliquent ce chiffre étonnant par la vie de couple souvent très contraignante. Contrairement à la vie en solo, la vie à deux est faite de compromis, d’attentes et de déceptions. Certains voient donc dans le célibat une chance de s’épanouir individuellement. Lorsque l’on sait qu’un mariage sur trois finit en divorce, il est normal d’hésiter quand l’engagement se présente. De plus, avec tous les moyens de faire des rencontres (sites internet, applications, soirées organisées), le choix est tellement multiple que les relations sont souvent bancales.

En effet, le sociologue Zygmunt Bauman explique le phénomène de « l’amour liquide ». En amour, comme dans d’autres domaines, la société nous forcent à consommer de plus en plus. Aujourd'hui, lorsqu’un problème de couple se présente, on ne cherche plus vraiment à le résoudre, mais plutôt à changer de partenaire. Le célibat est donc quelque chose de courant et de totalement assumé.

En revanche, la situation est toujours plus compliquée pour les femmes que pour les hommes. En effet, l'horloge biologique fait que la pression du temps qui passe est beaucoup plus forte pour une femme qui souhaite avoir des enfants.