Gironde : la pauvreté perdure

Skitterphotos
10 novembre 2017
Par Klervi Le Cozic
La pauvreté ne recule pas, c’est le bilan du dernier rapport publié chaque année par le secours catholique. En 2016, l’antenne girondine de l’association a accueilli près de 22 000 personnes.

 Femmes seules avec ou sans enfants

46 % d’entre elles sont des femmes seules ou avec des enfants, âgées de 25 à 49 ans. Elles viennent pour avoir une aide alimentaire, mais aussi discuter. C’est la première demande des bénéficiaires du secours catholique révèle le rapport. C’est aussi ce que cherchait Do An lorsqu’elle a poussé la porte de la halte de jour du secours catholique qui accueille chaque année 1 500 passages. « Les bénévoles du Secours Catholique m’encouragent, car je me sens parfois fatiguée de ma situation ». Cette trentenaire d’origine vietnamienne a perdu son travail de comptable et depuis deux mois elle n’a plus de logement. « J’appelle le 115 tous les jours pour avoir une place dans un foyer de nuit, mais il est souvent saturé. Il y a deux semaines j’ai passé dix nuits à l’aéroport de Bordeaux-Mérignac : je m’y sens plus en sécurité pour dormir que de rester dans la rue, car il y a des caméras partout… » Lorsque nous l’avons interrogée, jeudi, elle ne savait pas encore où elle allait pouvoir passer la nuit.

 Plus de personnes sans-papiers

Le Secours Catholique de Gironde a aussi noté une forte augmentation des personnes en attentes de régularisation 59,3% en 2016 contre 23,8% l’année précédente… C’est le cas d’Aubin. Il a fui l’insécurité dans son pays, la République du Congo. Trois jours par semaine, il se rend à la halte de jour du secours catholique pour se réchauffer un peu : car ça fait 15 jours qu’il dort dans la rue.

Écouter le podcast

 Des logements plus précaires

C’est l’un des constat du rapport : 24% des bénéficiaires ont un logement précaire, c’est 7% de plus que l’an dernier. Pour Michel de brugière le président de l’association en Gironde, ce constat doit servir de signal d’alarme pour agir

 Écouter le podcast 

Comme tous les ans, au mois de Novembre, le Secours Catholique lance une collecte pour soutenir ses actions sur le terrain et recrute aussi des bénévoles.