Le partage des tâches ménagères augmenterait les risques de divorce !

pixabay
08 janvier 2018
Par Caroline Piveteau
Dans un couple, on dit souvent que le partage des tâches ménagères est essentiel pour résister à la vie quotidienne. Mais, selon une étude, cela serait bien plus risqué que vous le pensez.

Dans un couple, le ménage est souvent source de disputes. Dans plus de 75% des foyers français, la femme est souvent responsable des tâches ménagères. Pourtant, même si beaucoup de couples préfèrent de nos jours partager les corvées, l’envie d’être sur un même pied d’égalité dnas ce domaine ne serait pas une bonne idée.

En effet, selon une étude norvégienne, lorsque l’homme effectue le plus de tâches, un couple a bien plus de risque de divorcer. L’institut de recherche en sciences sociales Nova qui affirme que dans ces cas-là, les chances de divorcer sont 50% plus élevées que lorsque les tâches sont bien réparties.

Pour ces chercheurs, ce n’est pas vraiment une question de ménage, mais plutôt de valeurs morales. Les couples qui décident de répartir parfaitement les tâches du quotidien sont essentiellement des couples modernes. Et ces couples ont une conception du mariage un peu éloigné des traditions. En effet, dans ce type de relation, les femmes sont beaucoup plus indépendantes que chez les couples « à l’ancienne » dans lesquelles la femme fait la plupart des choses.

Ces chercheurs norvégiens ont mené cette étude car dans leur pays la parité est une chose très importante, sauf lorsqu'il s'agit de ménage. En effet, pour 70% des couples, c’est la femme qui fait le ménage ! Un fait normal et assumé pour tous les Norvégiens. En creusant un peu, l’étude révèle que dans ces couples, les femmes sont autant épanouies que dans les couples « modernes » qui répartissent parfaitement les tâches.

En vérité, chaque couple a sa manière de fonctionner. Il faut simplement se mettre d’accord dès le départ et bien prendre en compte l’avis de chacun ;)