Un agent du renseignement contacte par erreur un islamiste sur écoute

13 octobre 2017
Par Diane Charbonnel
Un agent du renseignement aurait envoyé un SMS par erreur à un islamiste qu’il surveillait. Il voulait échanger des informations sur cette personne avec un collègue.

S’il vous est peut-être déjà arrivé de vous tromper de destinataire en envoyant un SMS, vous pouvez relativiser. Lui a sans doute fait la plus grosse bourde de sa carrière. Un agent du service central de renseignement territorial (les anciens renseignements généraux) aurait envoyé, par erreur, un message à une personne placée sur écoute. Il était censé envoyer des informations sur cet islamiste prosélyte à un de ses collègues. Il a notamment indiqué dans son SMS que l’homme réside en Île-de-France et qu’il est également pisté par la DGSI, la Direction Générale de la Sécurité Intérieure.

Un appel dans la foulée

L’erreur aurait eu lieu samedi soir. Selon nos confrères de M6 qui révèlent l’information, l’homme, fiché, aurait tout de suite compris ce qu’il venait de se passer. Il aurait rappelé le policier dans la foulée pour le narguer et lui faire part de son incompétence. Dans les jours qui ont suivi, il aurait pris un malin plaisir à prévenir tous ses contacts en leur expliquant qu’ils étaient, eux aussi, sur écoute. La « boulette » serait très mal passée auprès de la DGSI. C’est une enquête entière qui est tombée à l’eau.